Ce tronçon de 15 km vous emmène à travers de beaux paysages avec des dénivelés tout doux. Il n’y a pas de circulation jusqu’à ce que vous atteigniez la périphérie de Lorgues, où la circulation s’intensifie.

SALERNES – LORGUES

Regarder notre vidéo…..

Ce tronçon a été officiellement ouvert en juin 2017. Nous y avons roulé en 2016, alors que la route était prête mais que la surface finale n’avait pas été posée.

Outre la surface lisse, nous avons remarqué une autre amélioration importante : deux filtres de circulation qui empêchent les voitures d’utiliser la piste cyclable comme un raccourci pratique. 

L’un de ces filtres se trouve à la périphérie de Salernes, où nous avons remarqué en 2016 un nombre important de voitures. C’est certainement quelque chose qui mettrait en valeur d’autres tronçons de l’EV8, comme entre Varages et Barjols, mais nous sommes conscients qu’il y a un débat pour ou contre en cours.

Une belle randonnée cycliste à travers de beaux paysages

Le tronçon commence près du centre de Salernes, juste en dessous d’Intermarché, où se trouve un parking dédié à l’EV8. De là, il y a une courte descente dans la vallée de la Bresque, bien que la piste cyclable épouse le flanc de la colline au-dessus de la rivière, offrant quelques belles vues.

La piste cyclable monte ensuite lentement jusqu’à la plaine de Mentone à Saint-Antonin. La montée est très douce – seulement 63 m sur 4 km, profitant pleinement de l’ingénierie originelle de la ligne ferroviaire. À Mentone, les forêts de la vallée de la Bresque cèdent la place à la plaine ouverte autour du Château Mentone, un magnifique vignoble biologique, une auberge et un restaurant qui figure sur la liste de l’Accueil Velo. Nous avons partagé un repas paisible sous un grand arbre. 

Un peu plus loin se trouve l’ancienne gare de Mentone, qui desservait les villages voisins d’Entrecastaux et de Saint-AntoninduVar. Il y a une jonction fléchée vers Saint-Antonin depuis la piste cyclable.

Un peu plus loin, nous rencontrons le deuxième filtre de circulation. Il est clair qu’il est pour empêcher les nombreux automobilistes qui circulent d’est en ouest d’utiliser la piste cyclable.

Quelques centaines de mètres plus loin, vers Lorgues, nous avons une petite surprise : Un Martiniquais a ouvert un café avec quelques tables sous des parasols, et il fait une délicieuse cuisine créole dans une caravane. Nous avons pris une bière mexicaine avec ! Et juste à côté, nous avons trouvé des panneaux indiquant des gîtes accrédités par “Accueil Vélo”, La Caravanserai.

En continuant à rouler, les faubourgs de Lorgues sont déjà autour de nous. Le village s’est rapidement développé depuis la Seconde Guerre mondiale, passant de 2 600 habitants en 1946 à plus de 9 000 aujourd’hui. Cette expansion a coïncidé avec la fermeture de la ligne de chemin de fer, et la municipalité a naturellement profité de l’ancien tracé pour aménager de nouvelles rues. À Lorgues, l’EV8 ressemble à une rue.

La piste cyclable longe le nord du village, et l’accès au centre-ville est multiple. À l’extrémité ouest se trouve un rond-point, et c’est là que se trouve l’ancienne gare de Lorgues et le début du tronçon de l’EV8 vers Flayosc, qui est également officiellement ouvert. 

CARROUSEL DE PHOTOS

CARTE INTERACTIVE GPS

EN