L’histoire du développement de l’EV8 en Provence verte est celle d’une action faible ou nulle de la part des financeurs publics nationaux et européens. Malgré cela, les autorités locales et régionales font de leur mieux pour réaliser les travaux. Mais la longueur du calendrier signifie que de grandes sections de l’itinéraire resteront provisoires pendant un certain temps encore.

Le tracé de l’ancienne voie ferrée doit être dégagé en de nombreux endroits. Ceci est à l’ouest de Varages

Les premiers projets

Le travail sur la piste cyclable a commencé en 2007, lorsque le comité de pilotage du projet a produit un premier schéma directeur. Nous avons également rencontré un géomètre chargé d’évaluer l’itinéraire la même année. Mais peu de choses ont été réalisées au cours de ces premières années. En 2011 et 2012, la Fédération européenne de cyclisme a plaidé pour l’inclusion du projet EuroVelo dans le réseau transeuropéen de transport (RTE-T)de l’UE. Il s’agirait du principal dossier de financement de l’UE pour la décennie à venir. Mais le vélo n’a pas été considéré comme un moyen de transport important. Les autorités locales ont été contraintes à financer elles-mêmes les travaux.

Le comité de pilotage du projet, représentant les départements de la région PACA, s’est réuni à Marseille en juin 2015 pour évaluer la situation. Il a constaté qu’au rythme actuel, il faudrait entre 50 et 80 ans pour réaliser le projet. Cette constatation a donné un caractère d’urgence aux travaux et la région a accepté d’allouer une petite somme d’argent pour la création d’un EuroVelo 8 provisoire, raccordé et signalisé dans la région. Ce fut le début du jalonnement.

Du jalonnement à la piste cyclable

En quelques années, des panneaux ont été installés le long de l’itinéraire pour orienter les cyclistes. Cependant, la plupart d’entre eux se trouvaient sur des routes existantes. L’objectif du projet était de les remplacer progressivement par des pistes cyclables proprement dites, en grande partie séparées de la circulation automobile.

Mais le rythme des travaux est encore lent. En l’absence de financement substantiel, ils sont réalisés au coup par coup, au fur et à mesure que les autorités locales disposent de la main-d’œuvre et des machines nécessaires. Les sections les plus faciles, entre Salernes et Flayosc, ont été ouvertes en 2017. Les travaux ont maintenant commencé sur les sections entre Salernes et Rians. Cela implique généralement 4 phases :

  débarrasser l’ancienne voie ferrée des broussailles et des débris.

  niveler et poser un premier revêtement en gravier

  poser un revêtement final

  éclairer les tunnels, installer des filtres de circulation, des nouveaux ponts si possible et une nouvelle signalisation conforme aux exigences légales.

En raison d’un manque de financement spécifique, il faut des années pour mener à bien ces phases. Pourtant, à mesure que les travaux progressent lentement, de nombreux tronçons offrent des options alternatives à l’itinéraire balisé. Comme les autorités locales sont tenues de respecter toutes les exigences légales, cela peut signifier que de très bons itinéraires cyclables ne deviennent “officiels” que lorsque le tout dernier panneau est installé.

Un exemple: de Varages à Barjols

Prenons par exemple l’itinéraire de Varages à Barjols. Ici, un jalonnement signalisé est en place. Il utilise la route principale entre les villages sur une grande partie du trajet, avec un court détour par une petite route secondaire. Cet itinéraire ajoute plus de 2 km au trajet et comporte plus de dénivelés que l’itinéraire ferroviaire. En outre, il emprunte principalement la D554, qui est assez étroite, comporte de nombreux petits virages et peut être très fréquentée à certaines heures de la journée. Vous pouvez visualiser l’itinéraire ci-dessous.

Puis en 2021, les travaux ont commencé sur la piste cyclable proprement dite. Le tracé de l’ancienne voie ferrée était déjà dégagé. Mais il était plein de nids de poule et de grosses pierres. Elle avait été utilisée par quelques riverains et chasseurs, mais guère plus. Les premiers travaux ont donc consisté à niveler et à poser une surface en gravier. Cela l’a rendu parfaitement utilisable. C’est pour cette raison que nous recommandons cet itinéraire pour cette section. Son ouverture officielle est prévue pour 2022 ou 2023; il remplacera alors l’actuelle route balisée. Le revêtement est déjà terminé, à l’exception du tunnel de Barjols. Certains panneaux sont apparus côté Barjols, interdisant la circulation automobile, bien qu’il n’y ait pas encore de filtre de circulation.

Les progrès sont lents mais sont désormais visibles. On parle maintenant de reconstruire certains des ponts cassés. Régulièrement, nous rencontrons des travaux de déblaiement ou de resurfaçage. Une fois terminée, l’EV8 dans notre région sera une super piste cyclable pour les gens du pays et les visiteurs!

EN