Longue de 14 km, La Vigne à Vélo est une grande piste cyclable de liaison qui passe au sud de l’EV8 à Draguignan. Jusqu’à la périphérie des Arcs, elle est presque totalement exempte de circulation automobile. C’est une route balisée. Cependant, nous avons manqué plusieurs fois des panneaux mal placés, et ils s’arrêtent aux Arcs.

Draguignan – Les Arcs

Regarder notre vidéo….

En commençant à rouler sur la Vigne à Vélo, nous avons été agréablement surpris de voir à quel point elle est bien utilisée. Cyclistes, rouleurs, marcheurs, tous profitaient du soleil printanier tout au long de la piste, en particulier à Draguignan, ville centrale de la Dracénie, et dans ses environs.

Près de Draguignan, nous avons pu profiter d’un revêtement parfait, d’endroits où s’asseoir, de poubelles et de robinets avec de l’eau potable. Le point négatif est que nous nous sommes perdus trois fois, parce que les panneaux étaient soit manquants, soit au mauvais endroit, soit cachés par les voitures qui étaient garées devant.

La Vigne à Vélo

La Vigne à Vélo n’appartient pas – à proprement parler – au réseau EV8. Cependant, elle relie les cyclistes utilisant l’EV8 à la gare des Arcs-sur-Argens, où se trouvent des trains express régionaux (TER) ainsi que le TGV. Le premier tronçon de “La Vigne à Vélo” a été ouvert en avril 2016 et devait relier le centre des Arcs à l’arrière-pays (le vignoble Sainte Roseline). Un second tronçon couvrait Draguignan et sa périphérie à l’est jusqu’à Trans-en-Provence. Finalement, l’écart entre ces deux tronçons a été comblé. La majeure partie de cet itinéraire cyclable est sans voiture, seuls 4 kilo-mètres sont partagés avec des voitures.

Du centre de Draguignan à Trans-en-Provence (5 km)

La Vigne à Vélo commence en plein cœur de Draguignan. L’office de tourisme (avec une station-service pour vélos), l’ancienne gare de Draguignan (aujourd’hui la gare routière) et le vieux centre-ville sont tous à quelques centaines de mètres de la piste cyclable. Si vous venez en voiture, il y a un parking juste à côté. Il y a également un grand panneau d’information. Il donne des détails sur ce que l’on peut voir le long de la voie. Il est intéressant de noter qu’il explique également comment cyclistes et piétons doivent se comporter lorsqu’ils partagent la piste. Par exemple, il demande aux groupes de piétons de ne pas marcher sur toute la largeur de la piste et aux cyclistes de laisser de l’espace aux piétons.

Jusqu’à Trans-en-Provence, la véloroute est très douce. De nouveaux ponts ont été mis en place, et on y trouve de nombreuses aires de pique-nique, des poubelles et de l’eau potable (fontaines). À Trans-en-Provence, le chemin passe devant un atelier de réparation de vélos (Decathlon). Le puits aérien de Trans mérite le détour. Cette structure unique se trouve à quelques centaines de mètres de la piste cyclable. Après Decathlon, là où la piste cyclable prend un virage serré à gauche en direction de la route principale, tournez à droite. À 200 m plus haut sur ce chemin, tournez à droite et montez. Le puits aérien se trouve sur votre gauche.

De Trans-en-Provence aux Arcs (9 km)

Sur ce tronçon, nous nous sommes perdus trois fois. À Trans-en-Provence, juste après Decathlon, nous avons manqué un panneau, qui – à notre avis  – n’est pas très bien placé, un peu caché sur la gauche. Nous avons retrouvé la piste plus tard.

Quelques kilomètres plus loin, nous avons manqué un autre panneau, placé trop bas sur une barrière, juste à l’entrée d’un dépôt. Lorsque nous sommes passés, des hommes étaient en train de décharger une camionnette garée juste devant. Nous avons complètement manqué le panneau, nous demandant si nous n’aurions pas dû prendre un autre chemin. 

Une fois que nous avons atteint la périphérie des Arcs, il n’y avaitplus de panneaux et nous avons dû “googler” notre chemin vers le centre et plus tard vers la gare. 

Dans l’ensemble, la piste cyclable est agréable à parcourir – si l’on tient compte des problèmes expliqués ci-dessus. Dans le centre des Arcs, il y a quelques cafés et l’office de tourisme avec un bon parking pour les vélos sur la place principale.

Par contre, si vous commencez cet itinéraire à partir de la gare des Arcs, il n’y a pas de panneaux indiquant le chemin vers la Vigne à Vélo. Le mieux est de tourner à droite en sortant de la gare et de remonter la route jusqu’à un rond-point. Traversez la route principale jusqu’à un petit tournant de l’autre côté. Là, vous trouverez un panneau qui vous mènera sur la piste cyclable. 

Photo Carousel 

CARTE INTERACTIVE GPS

EN